Blog
21
07
2015

Sport et canicule ne sont pas incompatibles !

Amoureux ou pas du sport, parfois on ne peut pas s’en passer, que ce soit parce que nous sommes des sportifs avérés, ou parce que nous suivons un programme de remise en forme personnalisé. Du coup, dans le deuxième cas qui nous concerne plus particulièrement, il est facile de sortir cette fameuse excuse : « il fait trop chaud pour aller faire du sport ! » Ces dernières semaines nous ont poussés à devoir prendre des mesures strictes pour pouvoir exercer une activité physique plus ou moins intense sous de fortes chaleurs (35° à 40° à l’ombre). Alors AlexisCoaching vous dévoile ses astuces pour effectuer votre séance de sport habituelle sans risquer le moindre incident malgré la canicule qui s’abat sur vous…

>> Boire souvent mais en petite quantité !

Aucun secret pour tout le monde : quand il fait chaud, l’hydratation parait bien plus importante qu’à l’accoutumée. Si l’eau reste le principal composant de l’organisme humain et qu’il représente pas moins de 60% du poids corporel, il n’existe aucun réservoir hydrique dans le corps de l’homme ! Tout excès de liquide est en fait rapidement éliminé par voie rénale et au final, le corps supporte très mal la moindre petite perte d’eau… Pourquoi ? Parce que le corps ne produit pas d’eau par son métabolisme et n’en obtient pas suffisamment à partir des aliments qu’il consomme. Autrement dit, l’homme doit boire une quantité d’eau suffisante au cours d’une journée pour être certain de couvrir tous ses besoins hydriques !

On arrive alors au problème de la chaleur. Même en-dehors d’une activité physique, le corps souffre beaucoup plus lorsque la température s’approche de la canicule. Cela provoque une dépense plus importante de l’eau et le risque de déshydratation est évidemment beaucoup plus élevé (jusqu’à 3 litres par heure !). La solution au problème est donc très simple : buvez souvent mais en petite quantité ! 

L’homme est habitué à boire seulement lorsqu’il a soif, or, ce n’est pas du tout le comportement à adopter, surtout quand on traverse une période de fortes chaleurs ! D’autant plus que lorsque nous ressentons la soif, nous diminuons notre poids de corps de 1%, réduisant ainsi nos performances physiques de près de 5% ! Alors la prise idéale est de 15cl toutes les quinze minutes. Il ne faut pas excéder la barre des 60cl sinon l’eau se stocke dans l’estomac et cela devient très vite désagréable. Tout comme l’eau fraîche ! Nous préférons naturellement boire une eau très fraîche, presque glacée lorsqu’on souffre sous le soleil, mais là encore, il faut essayer de bannir cette habitude puisque cela provoque facilement des crampes intestinales. Donc privilégiez absolument une eau à température plus ou moins normale (10° à 15°).

Du matin, à la fraîche, un petit jogging ne fait jamais de mal, bien au contraire !

>> Préparez et appréhendez bien votre séance !

A partir du moment où l’on s’hydrate comme il faut, le reste s’avère très simple. Quoiqu’il arrive, l’eau reste l’acteur majeur dans la pratique saine du sport. Pourtant, si on veut mettre toutes les meilleures conditions possibles de son côté, il faut également adopter un comportement adéquat à la situation. Dans notre cas, en plein milieu de l’été sous une chaleur étouffante.

Tout d’abord, le choix de votre tenue est essentielle ! Laissez bien au fond de votre placard les survêtements, joggings et autres tenues en lycra proches du corps. Cela retiendra beaucoup trop la chaleur et votre corps ne pourra pas le supporter longtemps ! Alors non, on ne vous demande pas non plus de vous déshabiller complètement mais n’ayez pas peur de porter des tenues très légères permettant de faire respirer votre corps, histoire que vous puissiez transpirer tranquillement sans provoquer la moindre irritation…

Ensuite, sachez appréhender votre séance en fonction de la chaleur ! Déjà, oubliez une chose durant l’été : terminé le sport en plein milieu de l’après-midi ! Bien que vous ne soyez pas matinaux, privilégiez des séances avant 8h à la fraîche… Franchement, cela permet de bien se réveiller et surtout de profiter du peu de fraîcheur de la journée. Votre corps saura alors s’adapter plus facilement et souffrira beaucoup moins. Sinon, si vraiment vous n’arrivez pas à vous lever malgré vos huit réveils, n’ayez crainte, il y a une solution, le soir après 20h voire encore plus tard en fonction de la température. Qu’il fasse nuit ou pas, l’essentiel, on vous le rappelle, c’est de faire du sport ! Dans ce cas, tout est question de motivation…

Enfin, vous allez devoir adapter votre séance. Cela dépend évidemment de vos capacités à répéter des efforts intenses mais lorsqu’à l’ombre les températures avoisinent les 35°, on vous conseille de diminuer l’intensité des exercices pour que votre organisme supporte au mieux la chaleur de plomb. Par exemple, remplacez le jogging par une bonne balade en vélo en évitant l’allure touristique évidemment. La meilleure solution, pour terminer, réside tout simplement dans les activités aquatiques. Natation, aquabike ou aquagym, tout est bon ! Et ça change en plus, donc profitez-en !

Finalement, du moment que l’on s’hydrate intelligemment et que l’on appréhende bien sa séance, la pratique du sport reste tout à fait possible ! Une fois de plus, tout reste une question de motivation… Alors évidemment, avec la chaleur, vous souffrirez davantage, et alors ? C’est bien la raison pour laquelle on apprécie tant faire du sport !

author: Alexis Cavelier

Coach Sportif à Paris, diplômé d’état des métiers de la forme. Ancien sportif de haut niveau, passionné de sport depuis toujours et après 12 années d’expérience dans la remise en forme à l’étranger et en France, j’ai décidé de développer ma propre méthode d’entrainement et de fonder l'entreprise AlexisCoaching.

Comment
0

Leave a reply